Design & Collectivité dans le design de service public !

Tiers-Lieu, Living Lab et Laboratoire d’innovation

Quelle est la différence entre un Tiers-Lieu, un Living Lab et Laboratoire d'innovation ?

Quelles sont leurs différences ? 

Résumé

Tiers-Lieu

” Un tiers-lieu peut avoir pleins de vocations différentes en générale le tiers lieu s’appui sur une communauté d’acteurs qui ont envie de collaborer ensemble sur un sujet spécifique”

Anaïs Triolaire – Designer de service public

Issu de l’anglais The Third Place (“troisième lieu”), un tiers-lieu est un espace qui n’est ni la maison, ni le lieu de travail, par exemple :

  • un espace de loisirs (ex : ateliers de céramique, les jardins partagés…)
  • un lieu culturel (ex : bibliothèque…)
  • un détente (ex : bar…)
  • un espace de travail ou de vie alternatif (ex : coworking, habitats partagés…)
  • un espace de fabrication \ réparation (ex : FabLab, HackerSpace, Repair’Café…)

Voici quelques caractérises des tiers lieux :

  • un espace de rencontre
  • une communauté et son écosystème
  • l’ouverture et des valeurs partagées
  • un lieu physique et/ou numérique
  • Mise en commun de savoirs, de compétences et de ressources
  • L’émergence de projets collectif

Living Lab ou « laboratoire vivant »

” Un living-lab est un lieu qui intègre ses usages au sein de ce lieu avec des professionnels du secteurs pour concevoir et tester ensemble des solutions. Il en existent pleins, des éphémère ou des pérennes”.

Anaïs Triolaire – Designer de service public

Né dans les années 1990 en amérique, la notion de living lab émerge en Europe en 2006 avec le projet Living labs Europe pour créer European Network of Living Labs, un réseau européen de living lab fédérant des initiatives locales sur une diversité de sujet.

Il s’agit avant tout d’un concept qui visent à intégrer au cœur d’un espace des usagers pour développer des innovations. Au même titre que les chercheurs, les citoyens, les habitants, les acteurs privés et publics sont intégrés au cœur du processus de recherche et d’innovation. L’objectif est de faire de la recherche “hors les murs”, en la sortant des laboratoires pour développer et tester avec les usagers et un écosystème des solutions.

Selon Dimitri Voilmy 1, “Un living lab se définit à la fois comme un environnement et une approche. Cette démarche accompagne un processus d’innovation propice à l’élaboration des scénarios d’usage en appartement-laboratoire et aux expérimentations en conditions réelles dans l’habitat quotidien. La démarche consiste à impliquer des usagers dans la conception de futurs outils technologiques et de services. Le but du living labest d’orienter ladite technologie vers la simplicité de mise en œuvre et d’utilisabilité, en pensant l’interaction homme-machine dans son environnement et son contexte d’usage.”

Bien souvent, cette approche est qualifié “d’innovation ouverte” (ou “Open Innovation” en anglais), car elle s’appui sur le partage de savoirs, de compétences et de ressources librement. Ainsi, certaines des solutions produites sont partagées et diffusées librement (ex : Creative Communs, Open Data, Open Source…)

1. Voilmy Dimitri, « Les living labs et la conception participative : l’exemple d’ActivAgeing », Retraite et société, 2016/3 (N° 75), p. 125-136.

Lab, Labo et laboratoire d’innovation

” Les Labs ou laboratoire d’innovation est sur un lieu qui appartient à une institution ou une entreprise pour faire les choses autrement. […] Créer le Lab va être un moyen de remettre de la fluidité et de l’agilité dans la conception et dans l’innovation au sein des institutions publiques et des entreprises“.

Anaïs Triolaire – Designer de service public

Au sein d’une entreprise, d’une institution publique, d’une association ou encore dans une université, un laboratoire d’innovation est un espace qui permet de questionner la structure dans laquelle il s’intègre. Pour cela, le Lab ou Labo va expérimenter des approches différentes (ex : créativité, intelligence collective, design, méthodes agiles, open source…), il peut également accompagner des projets internes ou externes sur des aspects de recherches et d’innovation participative. L’objectif d’un Laboratoire d’innovation est d’apporter des réponses à des problématiques sociétales, organisationnelles, scientifiques et/ou techniques.

Voici quelques exemples de Lab :

Pour aller plus loin

Carte des laboratoires d’innovation publique en France

Cette cartographie est loin d’être exhaustives, mais permet un premier tour d’horizon.

Voir en plein écran

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.