Design & Collectivité Débuter dans le design de service public !

Des sociologues praticiens (Podcast)

Interview avec la sociologue Frédérique Sonnet - Design & Collectivité
Podcast « Des sociologues praticiens » avec Frédérique Sonnet

Cet article résume les points-clés de l’interview réalisée avec la sociologue, urbaniste, politiste et musicienne Frédérique Sonnet. Depuis 7 ans, elle collabore avec la 27e Région, à la suite d’une résidence en Rhône-Alpes sur les marchés publics durables de prestation intellectuelle. En parallèle, elle a une entreprise de conseils, spécialisée dans les politiques publiques. Elle a également eu une expérience de 6 ans au sein d’une collectivité, où elle travaillait sur des questions de développement durable.


Plan du podcast

La sociologie & les politiques publiques

Design & sociologie

Vers une évolution du métier de sociologue ?

Effet de mode ou démarche pérenne ?



« En tant que sociologue, notre rôle c’est d’avoir une forme de clairvoyance sur la façon donc peut se passer la relation entre différents groupes sociaux, […] qui ont des pratiques, des habitudes et des coutumes. »
Frédérique Sonnet – Sociologue


La sociologie & les politiques publiques

La sociologie s’intéresse aux besoins des différents groupes sociaux et s’intègre dans une démarche de conception des politiques publiques. Le sociologue a la capacité d’analyser des écosystèmes, des pratiques et des groupes sociaux. Il fait en sorte que les politiques publiques puissent s’adresser à chacun, mais aussi à tous. 

« Le vivre ensemble : c’est une forme d’harmonie comme dans la musique. Comment des instruments, des éléments d’une société peuvent résonner de façon harmonieuse ensemble ? »

Frédérique Sonnet

Une qualité essentielle

« La qualité la plus importante [pour un sociologue], c’est d’avoir conscience de soi. C’est-à-dire de ses préjugés, des choses qu’on va intégrer dans les études sans s’en rendre compte. C’est être le plus objectif possible sur sa propre subjectivité. »

Frédérique Sonnet

Frédérique Sonnet utilise ses préjugés, ses a priori et ses pensées personnelles comme tremplin pour questionner quelque chose. Elle fait un parallèle avec le métier de designer qui lui aussi réinterroge l’objet sur lequel il travaille.

Design & sociologie

De part son métier, Frédérique Sonnet collabore régulièrement avec des designers et des institutions. Elle considère comme essentiels la capacité du designer à mettre en forme, rendre tangible et partager une idée.

« Aujourd’hui, les collectivités appellent du design et se rendent compte que le couple socio-design est très intéressant dans ce qu’il va produire. Parce que les sociologues ont conscience de la chose commune et de l’historicité des politiques publiques et de leurs constructions, qui contrebalancent l’effet « naïf » du design. On ne va pas tout réinventer, parce qu’il y a un passé et des choses qu’on sait déjà. Nous [les sociologues] venons nourrir le processus en design de politiques publiques par des recherches documentaires, historiques, analytiques sur le champ social et aussi sur  la controverse politique. »

Frédérique Sonnet

Ainsi, elle privilégie les missions qui associent les deux disciplines, pour favoriser un échange de point de vue et d’idées. Mais parfois, elle a des missions solitaires de recherche-action qui consiste à définir un périmètre de recherche, à analyser un écosystème et les différents acteurs qui le compose. Pour cela, elle intervient pour cerner les différentes problématiques, organiser le travail d’observation sur le terrain et aller au contact des acteurs pour définir leurs enjeux et leurs représentations … Ainsi, elle conçoit un terrain favorable au dialogue et favorise la co-conception des solutions.

Un équilibre à trouver entre la recherche et la pratique

« Travailler au contact de designers, ça a été un choc au départ, parce qu’eux n’avaient pas la pratique d’un travail de fond en amont sur la problématique, les hypothèses, etc. […] Donc, il a fallu trouver un modus vivendi.. Je fais une recherche approfondie dès le départ, certes ça oriente l’étude. Mais, je vais vous [les designers] en délivre des brides, pour que vous puissiez garder toutes la ferveur et tout l’intérêt de la démarche exploratoire. »

Frédérique Sonnet

Les sociologues par leur travail de recherche vont permettre de densifier et détailler le travail d’hypothèse et de problématisation des designers. Cette approche complémentaire permet d’avoir un projet pérenne dans le temps. Mais surtout, de questionner des champs qui n’ont pas encore été explorés.  La complémentarité du design et de la sociologie permet une approche spécifique à un terrain d’études. Ainsi, les solutions développées et testées sont vraiment adaptées aux besoins et enjeux du terrain.

Mission socio-design pour le Département de la Gironde sur la Précarité énergétique
Podcast à partir de 13:20 à 17:55

Vers une évolution du métier de sociologue ?

Frédérique Sonnet ne reconsidère pas comme une chercheuse en sociologie. Même si, la plupart des recherches quelle mène sont des recherches-actions qui participent à la production de savoirs. Elle se définit comme une sociologue praticienne.

« Je pense qu’il y aura de plus en plus de sociologues praticiens. De personnes qui sont en capacité de mettre à profit les méthodes de l’analyse sociologique, les méthodes d’observation du monde social et du monde politique. J’ai l’impression que ça ouvre un champ plus large au métier de sociologue, qui ne sera pas confinée dans la recherche universitaire. C’est très complémentaire avec une recherche pratique et contextualisée. »

Frédérique Sonnet

Effet de mode ou démarche pérenne ?

« La formation que l’on fait dans les administrations peut concourir à ce qu’il y ait une pérennité [du Design de politiques publiques]. Peut-être que c’est un effet de mode, mais tant mieux si cette « mode » peut définitivement s’installer. Le Design Thinking, la co-conception et l’intelligence collective, c’est ce dont les collectivités ont besoin aujourd’hui. […] J’ai l’impression que ça ne s’arrête pas à la question du Design en fait. C’est juste avoir conscience qu’il y a des solutions multiples pour un problème et maintenir cette réinterrogation permanente de l’administration sur ses propres pratiques. »

Frédérique Sonnet


écrit par Erika Cupit– Designer de service public

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.