Design & Collectivité Développer votre carrière en design et en innovation sociale

Test professionnel : Vous êtes plutôt un généraliste ou un spécialiste du design et de l’innovation sociale ?

Introduction

Envie d’apprendre à mieux vous connaître dans votre parcours professionnel, votre reconversion ou votre choix d’orientation ?

Vous êtes au bon endroit ! Ce test devrait vous permettre d’identifier si vous êtes plutôt un généraliste ou un spécialiste du design et/ou de l’innovation sociale.

Un généraliste est une personne qui aime traiter une grande diversité de sujets et manier plusieurs projets à la fois. Comme un médecin de ville, il a une bonne connaissance de différents domaines et sciences sans pour autant en être expert. C’est là qu’interviennent les spécialistes. Comme un chirurgien, ces profils interviennent sur un périmètre plus resserré comme le numérique par exemple. Cependant, ils vont bien plus en profondeur dans le traitement de ce sujet.

Un atout pour développer votre carrière

Savoir si vous êtes généraliste ou spécialiste est un atout à votre disposition pour mieux connaître vos points forts et votre zone d’excellence. Il s’agit du contexte et de l’écosystème de travail dans lequel vous évoluez à très vite et déployer pleinement votre potentiel.

C’est aussi un atout dans votre recherche d’emploi ou votre création d’activité pour identifier des types de structure qui seront amenés de vous correspondre au mieux. Cela vous permettra de choisir plus aisément entre une agence de design à taille humaine qui travaille sur deux ou trois sujets précis (ex : l’éco-conception) ou un grand cabinet de conseil international qui travaille sur une multitude de sujets (ex : tourisme durable, modernisation des services publics…). De même, c’est un bon moyen d’identifier la complémentarité des profils de votre équipe et vos approches de l’innovation dans votre cadre de travail.

En effet, si vous êtes un généraliste, une personne qui a besoin de diversité dans son travail en étant stimulée par des projets tous différents les uns des autres (ex : lundi projet d’urbanisme et mardi projet de communication). Vous serez vite à l’étroit dans un milieu hyperspécialisé qui par exemple vous restreindrait aux enjeux de l’assainissement de l’eau en milieu rural.

Au contraire, un profil spécialiste s’épanouira dans ce type d’environnement, car son expertise et son savoir-faire technique se développeront plus vite. À contrario, un profil très expert se sentira submergé par l’absence de constance et l’évolution permanente des projets à traiter. Cela fait moins appel à une expertise technique qu’à une expertise méthodologique. Nous approfondirons ce dernier point dans la partie résultat.

L’autodiagnostic, une première étape dans sa réflexion

Pour en savoir plus, je vous invite à faire le test, puis à consulter les résultats pour identifier si vous êtes plutôt généraliste ou spécialiste de l’innovation. Bien sûr, ce test est un outil pour vous aider dans votre carrière professionnelle. Il s’agit d’une étape dans votre réflexion. Si à l’issue du test vous avez besoin de discuter ou d’approfondir les résultats. Prenez un rendez-vous gratuit dans la rubrique coaching et mentorat. Je me ferais un plaisir de vous aider au mieux.

La première ébauche de ce test s’appuie sur des profils de designers sociaux, chefs de projet et consultants en innovation. Par conséquent, si vous avez un autre profil certaines questions peuvent ne pas correspondre parfaitement. Si c’est le cas, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Je me ferais un plaisir d’adapter le questionnaire pour prendre en compte une plus grande variété de possibilités.

N’hésitez pas à partager vos résultats en commentaire !

Plan

Introduction

Test professionnel : Vous êtes plutôt un généraliste ou un spécialiste du design et de l’innovation sociale ?

Votre résultat : Le généraliste, le touche à tout du design et de l’innovation

Une designer et une sociologue, deux exemples de généralistes en innovation sociale

Votre résultat : Le spécialiste, l’expert d’un secteur de l’innovation et/ou d’une approche du design

Un sociologue-chercheur et un chef de projet en innovation culturelle, deux exemples de spécialistes de l’innovation sociale

Votre résultat : Le semi-expert, l’hybride entre le généraliste et le spécialiste

Conclusion

Allons plus loin ensemble

Test professionnel : Vous êtes plutôt un généraliste ou un spécialiste du design et de l’innovation sociale ?

Votre résultat : Le généraliste, le touche à tout du design et de l’innovation

Félicitations ! Le test a révélé que vous êtes un généraliste. Qu’est-ce que ça signifie ? 

Concrètement, vous aimez évoluer dans un environnement et un cadre de travail dynamique. C’est-à-dire, avoir une multitude d’opportunités pour vous dépasser et assouvir votre curiosité. 

Vous savez mener plusieurs projets de front sans être pour autant expert des sujets. Pour cela, vous faites preuve d’une grande capacité de compréhension et d’adaptation à de nouveaux enjeux. Cette agilité est votre force ! Vous devez la cultiver en conservant votre regard extérieur et neuf sur les projets que vous réalisez. Vous intervenez en tant qu’accompagnateur du projet. Vous êtes à la fois à l’aise dans une posture de conseil, ainsi que dans la mise en œuvre du projet (ex : immersion, idéation, expérimentation…).

Vous craignez de vous ennuyer et les tâches répétitives. Vous avez besoin de casser votre routine professionnelle. Pour cela, rien de mieux que de travailler dans une agence de design ou de conseils flexible qui travaille sur une multitude de sujets et auprès de différents types de clients (ex : de la start-up au grand compte). Attention aux structures hyperspécialisées qui pourraient nuire à votre créativité, car elles ne pourraient pas vous offrir suffisamment de transversalité et de variétés dans les thématiques abordées. De même, vous pouvez ressentir dans votre carrière un sentiment de vide ou de perte de vitesse si votre potentiel n’est pas suffisamment challengez ou stimulé. Dans ce cas, lancez-vous des défis et soyez force de propositions pour mettre en lumière vos compétences métiers et vos savoirs-êtres. N’ayez pas peur de renégocier vos missions et/ou votre fiche de poste. Si ce n’est pas possible, essayez de mener d’autres activités ou projets personnels en parallèle pour être pleinement comblé (ex : le bénévolat).

En tant qu’entrepreneur ou chef d’entreprise, vous aimez explorer et expérimenter en permanence. Si vous travaillez en équipe, tâchez de ne pas trop vous disperser pour permettre à vos collaborateurs d’avoir une vision claire et un cap à tenir sur la durée.

Enfin, vous rayonnez et êtes dans votre zone d’excellence, lorsque vous travaillez sur des projets transversaux qui font appel à votre expertise méthodologique (ex : accompagnement de projet par le design, co-création, intelligence collective, démarche centré utilisateur). Penser aussi à renforcer vos compétences métiers / compétences techniques (ex : conception de produit) et vos compétences connexes à d’autres disciplines (ex : création de podcast). C’est un bon moyen pour vous de créer un écosystème cohérent et opérationnel de compétences à mobiliser dans votre parcours professionnel. 

Certains profils (dit “hypergénéralistes”), n’ont pas nécessairement l’envie de mener un projet jusqu’à son terme. Comme un mentor auprès d’une start-up qui intervient pour faire incuber le projet et dans sa phase de lancement ou d’ajustement. Bien souvent, il s’agit d’une étape décisive du projet (ex : création d’une offre de service, stratégie de communication…). À partir de votre compréhension du contexte, votre valeur ajoutée se situe dans vos conseils, vos méthodes, votre prise de recul et votre coordination de différents experts (“les spécialistes”) et acteurs du projet.

Une designer et une sociologue, deux exemples de généralistes en innovation sociale

Interview avec la designer Anais Triolaire - Design & Collectivité
Illustration du podcast avec Anais Triolaire : le design de service dans un laboratoire d’innovation – Design & Collectivité

Une designer de service public au profil de généraliste

Interview avec la sociologue Frédérique Sonnet - Design & Collectivité
Illustration du podcast avec Frédérique Sonnet : Des sociologues praticiens dans les collectivités territoriales – Design et collectivité

Une sociologue praticienne au profil généraliste

Votre résultat : Le spécialiste, l’expert d’un secteur de l’innovation et/ou d’une approche du design

Bravo ! Vous êtes identifié comme un spécialiste. De quoi s’agit t’il exactement ?

Si vous êtes un spécialiste dans le domaine du design et/ou de l’innovation sociale, cela signifie que vous intervenez entant qu’expert :

  • soit dans un domaine précis de l’innovation (ex : innovation culturelle, innovation pédagogique, innovation managériale, innovation organisationnelle…)
  • soit avec une approche spécifique (ex : anthropologie, ergonomie, User interface design, design industriel, développeur…)

Par conséquent, votre savoir-faire repose avant tout sur des compétences techniques. Vous êtes l’expert d’un des segments du projet (ex : conception pour le designer, fabrication pour l’ingénieure…). 

Prenons un exemple pour illustrer le premier aspect : Si vous travaillez dans le domaine du numérique, vos projets et actions contribuent à concevoir ou participer à la réalisation d’interface ou de dispositif numérique (software ou hardware). Vous êtes considéré comme un spécialiste, car vous acquérez de l’expérience de par la récurrence d’une même typologie de projet et/ou grâce à vos connaissances pointues sur le sujet. 

Prenons un cas concret pour illustrer le deuxième aspect : vous travaillez dans une entreprise pharmaceutique en tant que chef de projet en innovation. Vous faites donc appel à vos connaissances techniques (ex : procédés de fabrication, canaux de distribution…) pour aider dans la conception de nouveaux médicaments ou services de santé qui répondent aux besoins de vos clients. On attend de vous que vous soyez en mesure d’accompagner le projet et de superviser sa mise en œuvre en collaborant avec d’autres corps de métiers. Vous devez donc connaître les métiers et besoins des autres maillons de la chaîne de conception du projet.

Si l’on prend le cas d’un designer produit qui travaille sur du mobilier urbain pour une métropole, la prestation consiste à concevoir des bancs publics pour penser de nouvelles façons de profiter et d’utiliser les espaces publics. La conception des bancs s’appui sur son expertise technique / métier (ex : modélisation d’un objet en 3D, réalisation d’un prototype fonctionnel…). Pour les faire fabriquer, il devra travailler avec les ingénieurs du bureau d’études d’un industriel spécialisé en métallurgie. À cette étape, il supervise la mise en œuvre en effectuant des ajustements pour optimiser la fabrication grâce aux échanges avec le bureau d’études.

Maintenant que le terme de spécialiste a été éclairci, nous allons pouvoir aborder plus en détail ce qui vous caractérise. Donc, nous venons de voir que vos points forts se situent dans une connaissance plus poussée d’un sujet, d’une approche ou d’un secteur d’activité. Par conséquent, vous êtes une personne investie et passionnée qui ont à cœur d’aller au bout des choses. Polyvalente, vous pouvez facilement intervenir :

  • en amont du projet pour garantir sa faisabilité et/ou apporté un éclairage nouveau;
  • au milieu pour appuyer la conception du projet et/ou le co-construire avec l’ensemble des parties prenante;
  • en aval pour s’assurer du suivi, de la mise en œuvre, de la fabrication ou du déploiement de la solution;

En tant que spécialiste, vous aimez évoluer dans un cadre de travail constant et avec une vision claire sur les objectifs à atteindre et les défis à relever. Il vous faut donc une structure riche qui va vous permettre de nourrir votre expertise tout en leur offrant des possibilités d’évolution et de nouvelles approches à acquérir. Cependant, vous avez besoin d’un environnement professionnel stable qui mène des changements progressifs pour vous laisser le temps de mettre à jour vos connaissances et savoir-faire techniques.

Vous faites preuve d’une grande capacité de focalisation. Vous êtes capables de creuser un sujet longtemps pour viser l’excellence ou assouvir votre soif de connaissance. On pourrait même qualifier votre créativité et votre curiosité de “convergente”, car vos réflexions et vos attraits créent un écosystème interconnecté et puissant

Par conséquent, votre profil n’a aucune difficulté à mener des projets à terme, y compris pendant plusieurs années. Si vous êtes suffisamment stimuler dans votre expertise, vous ne vous lassez pas facilement et faites preuve d’une grande résilience et ingéniosité face aux obstacles. Cette faculté à se (re)centrer est votre force. Votre atout : savoir cultiver vos capacités connexes à vos sujets d’intérêt (ex : le numérique et les sciences de l’information, l’ergonomie et l’urbanisme…). Servez vous de vos passions pour faire des petits pas de côté et étendre votre zone d’expertise de façon efficace. Restez à l’affût des dernières nouveautés de votre secteur. N’oubliez pas, vous pouvez également créer ses tendances en partageant votre expertise et vos réflexions au sein de votre communauté professionnelle

À contrario, trop de changements brusques ou de projets sans cohérences les uns avec les autres peut vous mettre dans une situation anxieuse, car ils vous sortent de votre zone d’expertise. Dans ce cas, vous devez prendre du recul sur la situation et vous appuyer sur vos compétences transversales pour les transposer à ces nouvelles situations. Après un temps d’adaptation, pendant lequel vous aurez créer de nouvelles fondations, vous serez de nouveau à l’aise avec ses changements. Faites attention à toujours garder une pratiques pluridisciplinaires et une expertise méthodologique pour ne pas vous retrouver obsolète ou incapable de changer de métier en cas de coup dur dans votre secteur d’activité. Par exemple, si vous êtes designer produit ou graphique, pensez à incorporer dans votre pratique de conception de mobilier ou de support de communication des démarches participatives (ex : atelier de co-conception, prototypage participatif, chantiers ouvert aux publiques…) pour être en phase avec les évolutions de l’ensemble de votre profession.

Vos structures de prédilections sont des entreprises, associations ou institutions publiques qui œuvrent dans un secteur précis ou qui font appel à vous pour une expertise spécifique. Ainsi, vous serez comme un poisson dans l’eau ! Attention aux structures hypergénéralistes qui passent d’un sujet à l’autre, le traitent de façon superficiel ou mènent des projets sans aller au bout. Ce n’est pas l’idéal pour vous, car vous avez besoin de vous sentir en confiance pour approfondir les choses. Si vous vous retrouvez dans cette situation, essayer d’étoffer les services proposés par votre employeur pour faire valoir votre expertise technique; essayez de suivre un projet après sa phase de livraison au commanditaire en travaillant sur les sujets d’évaluation, essaimage ou de valorisation du projet et/ou de la démarche. Idéalement, il faudrait repenser vos missions / fiche de poste ou positionnement au sein de l’entreprise ou de l’institution pour être plus en adéquation avec vos envies. Enfin, vous avez toujours la possibilité de mener des projets bénévoles à côté ou de développer une activité annexes qui comblera ce besoin.

Si vous êtes entrepreneur ou dirigeant votre entreprise, votre profil à l’avantage d’être très lisible pour vos collaborateurs. Il est facile d’identifier vos forces et votre périmètre d’intervention. Ce point est très apprécié dans un collectif. Cependant, vous devez penser à vous entourer de talents complémentaires au vôtre pour ne pas avoir une entreprise déséquilibrée, par exemple avec uniquement des développeurs. Vous devez éviter l’entre soi professionnel et intellectuel qui consiste à s’entourer d’expert du même métier ou de fréquenter exclusivement des personnes de votre secteur d’activité. En appliquant les précédents conseils, vous devriez y parvenir. De même, soyez vigilent à ne pas créer des consensus « mou ». C’est quand tout le monde est d’accord en permanence et qu’il n’y a aucun débat ou point de vue divergent. Très nuisible pour la santé de votre entreprise…

En conclusion, vous êtes brillant et performant, lorsque vous travaillez sur des projets bien définis et dans votre domaine d’expérience. Ces projets sollicitent à la fois vos compétences organisationnelles, pratiques et intellectuelles (ex : conception d’une application, modélisation d’un banc en 3D, conseil en innovation organisationnelles pour de grandes entreprises…). N’oubliez pas de renforcer vos savoirs-êtres et compétences transversales (ex : gestion de projets, brainstorming, management visuel…). Partager vos connaissances pour faire grandir votre discipline et intégrer des groupes d’entraide entre pairs pour vous challenger.

Il existe des profils dit “hyperspécialistes” que l’on pourrait qualifier comme des personnes ayant une expertise extrêmement poussée et pointue dans un domaine restreint ou une approche très particulière. C’est l’équivalent d’un chirurgien spécialisé dans une procédure de greffe cardiaque expérimentale. Ces personnes sont fascinantes par leur finesse et leur habileté dans leur secteur. Ils sont souvent reconnus dans leur milieu pour leur savoir-faire et n’ont pas de difficulté à monnayer leur expertise tant elle est recherchée. Comme évoqué précédemment, s’il s’agit de votre idéal de vie, pensez toutefois à  ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Travailler sur deux ou trois expertises pointues pour ne pas vous retrouver dépasser par les révolutions très fréquentes dans le domaine de l’innovation (ex : intelligence artificielle).  

Un sociologue-chercheur et un chef de projet en innovation culturelle, deux exemples de spécialistes de l’innovation sociale

Interview avec le sociologue Thomas Watkin - Design & Collectivité
Illustration du podcast avec Thomas Watkin : une sociologie par pour avec le projet – Design & Collectivité

Un sociologue chercheur en design au profil de spécialiste

Illustration du podcast avec Alexandre Simonet : Le Labo² : Laboratoire des usages de la médiathèque de Nîmes (podcast) – Design et collectivité

Un chef de projet en innovation culturelle au profil de spécialiste

Votre résultat : Le semi-expert, l’hybride entre le généraliste et le spécialiste

Bonne nouvelle ! D’après le test de carrière professionnelle, vous êtes un “semi-expert”. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Hummm, un semi-expert ? Je pense être flexible et polyvalent. Je peux soit travailler dans un domaine précis, mais il me faut de la diversité dans mes projets (profil 1). Soit dans un domaine très vaste, mais avec des projets plus resserrés sur une ou deux thématiques (profil 2).

Un semi-expert, est l’hybride entre le généraliste et le spécialiste. Par conséquent, vous oscillez entre les deux profils tout en ayant vos propres spécificités. La particularité d’un semi-expert est qu’il peut tendre de façon plus ou moins importante vers le généraliste ou le spécialiste. Rares sont les personnes à être parfaitement à l’équilibre. Par exemple, vous pouvez être à 45% spécialiste et 55% généraliste, et inversement.

Concrètement, vous aimez évoluer dans un environnement et un cadre de travail dynamique. C’est-à-dire, avoir une multitude d’opportunités pour vous dépasser et assouvir votre curiosité. 

Vous savez mener plusieurs projets de front sans être pour autant expert des sujets. Pour cela, vous faites preuve d’une grande capacité de compréhension et d’adaptation à de nouveaux enjeux. Cette agilité est votre force, vous devez la cultiver en conservant votre regard extérieur et neuf sur les projets que vous réalisez. Vous intervenez en tant qu’accompagnateur du projet. Vous êtes à la fois à l’aise dans une posture de conseil ainsi que dans la mise en œuvre du projet (immersion, idéation, expérimentation…).

Vous craignez de vous ennuyer et les tâches répétitives. Vous avez besoin de casser votre routine professionnelle. Pour cela, rien de mieux que de travailler dans une agence de design ou de conseils, flexible qui travaille sur une multitude de sujets et auprès de différents types de clients (ex : de la start-up au grand compte). Attention aux structures hyperspécialisées qui pourraient nuire à votre créativité, car elles ne pourraient pas vous offrir suffisamment de transversalité. De même, vous pouvez ressentir dans votre carrière un sentiment de vide ou de perte de vitesse si votre potentiel n’est pas suffisamment challengé ou stimulé. Dans ce cas, lancez-vous des défis et soyez force de propositions pour mettre en lumière vos compétences métiers et vos savoirs-être. N’ayez pas peur de renégocier vos missions ou de mener d’autres activités en parallèle (ex : le bénévolat).

En tant qu’entrepreneur ou chef d’entreprise, vous aimez explorer et expérimenter en permanence. Si vous travaillez en équipe, tâchez de ne pas trop vous disperser pour permettre à vos collaborateurs d’avoir une vision claire et un cap à tenir sur la durée.

Enfin, vous rayonnez et êtes dans votre zone d’excellence, lorsque vous travaillez sur des projets transversaux qui font appel à votre expertise méthodologique (ex : accompagnement de projet par le design, co-création, intelligence collective, démarche centré utilisateur). Penser aussi à renforcer vos compétences métiers (ex : conception de produits) et vos compétences connexes (ex : création de podcast). C’est un bon moyen pour vous de créer un écosystème cohérent et opérationnel de compétences a mobilisé dans votre parcours professionnel. 

Certains profils de semi-expert très proche des généralistes (dit “semi-généralistes”), n’ont pas nécessairement l’envie de mener un projet jusqu’à son terme. Tel un mentor auprès d’une start-up qui intervient pour faire incuber le projet et dans sa phase de lancement ou d’ajustement. Bien souvent, il s’agit d’une étape décisive du projet (ex : création d’une offre de service, stratégie de communication…). À partir de votre compréhension du contexte, votre valeur ajoutée se situe dans vos conseils, vos méthodes, votre prise de recul et votre coordination de différents experts (“les spécialistes”) et acteurs du projet.

Une chargée de mission Smart City et une designer reporter, deux exemples de semi-experts de l’innovation sociale

Smart City à Nîmes : la ville intelligente et citoyenne - Design et Collectivité
L’objectif ultime de la Smart City c’est d’améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants – Design et Collectivité

Une chargée de mission Smart City ayant un profil 1 de semi-spécialiste (travail dans un domaine précis avec une diversité de projets)

Conclusion

Cet article est un outil dans votre réflexion pour mieux vous connaître dans le monde professionnel. Il vous aidera à cerner les points forts et les points de vigilance des profils généraliste, spécialiste et semi-expert.

Il peut s’avérer que le résultat du test professionnel soit différent de ce à qui vous pensiez. Dans ce cas, je vous invite à lire les différents profils pour identifier celui qui correspond le mieux à votre situation. Cela permettra de confirmer ou de nuancer le résultat obtenu dans le test.

D’un point de vue général, un test de carrière peut aussi avoir des résultats différents selon si vous exercez une seule activité ou plusieurs. Dans ce cas, je vous suggère de choisir votre activité principale, celle où vous consacrez le plus de temps.

Allons plus loin ensemble

Ce test a pour vocation d’être enrichi grâce à vos retours pour s’adapter au mieux à différents métiers et domaines de l’innovation sociale et du design. J’espère qu’il pourra vous être utile pour développer votre carrière.

Je suis à votre écoute pour en discuter et vous conseiller si vous avez des questions. N’hésitez pas à partager vos résultats en commentaire et des suggestions d’amélioration.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.